Syngué Sabour

RESUME :

QUELQUE PART EN AFGHANISTAN OU AILLEURS, TANDIS QU’À L’EXTÉRIEUR LA GUERRE GRONDE, UNE FEMME VEILLE SON MARI DANS LE COMA. À SON CHEVET ELLE PREND LA PAROLE ET SE LIBÈRE. FAISANT DE LUI  SA  SYNGUÉ SABOUR. LA PIERRE DE PATIENCE « UNE PIERRE NOIRE, PRÉCIEUSE… TU SAIS, CETTE PIERRE QUE TU POSES DEVANT TOI. DEVANT LAQUELLE TU TE LAMENTES SUR TOUS TES MALHEURS, TOUTES TES SOUFFRANCES, TOUTES TES DOULEURS, TOUTES TES MISÈRES… À QUI TU CONFIES TOUT CE QUE TU AS SUR LE COEUR ET QUE TU N’OSES PAS RÉVÉLER AUX AUTRES. TU LUI PARLES. ET LA PIERRE T’ÉCOUTE, ÉPONGE TOUS TES MOTS, TES SECRETS, JUSQU’À CE QU’UN BEAU JOUR ELLE ÉCLATE ». 

L’ADAPTATION

Pour amener l’oeuvre littéraire d’Atiq Rahimi au théâtre, nous avons prit le parti de retranscrire les dialogues mot pour mot, de les jouer tels qu’ils étaient écrits pour être fidèle au roman. Il nous est apparu évident qu’il fallait faire exister l’ensemble des personnages, c’est à dire ceux présents dans les dialogues, mais aussi ceux vivants dans les souvenirs de la protagoniste. De fait, ce qu’elle raconte dans le roman est vécu sur scène, en parallèle du huis clos, par des personnages incarnés qui ne sont pas présents avec elle mais pourtant sur scène, comme dans une seconde réalité.

Le conte aussi prend une place importante, dicté par un des personnages souvenirs, il nous apparaît comme une autre lecture de la pièce, avec son lot de questionnement.

 

Et la place de l’Homme dans tout ça ?

C’est avant tout le combat d’une femme dans un pays en guerre, une révolte par la parole et la libération de son corps. Mais dans cette histoire,

Il y a l’homme qui l’aide et la cultive.

L’homme qui a besoin de son aide.

L’évolution de la femme est d’autant plus marquante par son acceptation à aider l’autorité qui la martyrise depuis son enfance.

Elle fait preuve de compassion et de pitié face à la violence et l’horreur. En matérialisant ces hommes, par ricochet, nous sublimons la femme et lui faisons honneur.

Nous avons aussi créé une version allégée, avec peu de décors, avec 2 comédiens, afin qu’elle soit jouée dans des lieux plus petits, comme des médiathèques.

Format d’une heure, dont 30mn de jeux théâtral, et 30mn de lecture de passages sélectionnés.

Pourquoi pas programmer nos adaptations à l’occasion d’une  journée internationale célébrée par les Nations Unies :

– 24 janvier, journée internationale de l’éducation

– 1er mars, journée internationale “zéro discrimination”

– 8 mars, journée internationale des femmes

– 16 mai, journée internationale du vivre ensemble en paix

– 2 octobre, journée internationale de la non-violence

– 11 octobre, journée internationale de la fille

– 16 novembre, journée internationale de la tolérance

– 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

– 10 décembre, journée internationale des droits de l’homme