Concours d'affiche "Crampottons Ensemble" 2024

Exposition à la Médiathèque de Biarritz

Exposition au Musée Historique de Biarritz

Les résultats du concours seront divulgués le vendredi 1er mars, au Musée Historique de Biarritz à 18H, en présence du jury et de tous les artistes.

Les membres du jury

Josette Cazaux, Présidente de l'association des Amis du Musée Historique de Biarritz
Laura Fagola dessinateur BTZ, membre du jury concours d'affiche CRAMPOTTONS ENSEMBLE
Laurent Fagola,dessinateur
Mélissa Garry Santamaria, Présidente de l'association Théâtrons Ensemble, comédienne
Jean Duverdier, dessinateur
Céline Labrucherie, coordinatrice des concours d'affiche et de dessin, guide
Jean-Loup Ménochet, historien de Biarritz
Caroline Pozzo Di Borgo, gagnante du concours d'affiche 2023 https://www.poziart.com/

Les récompenses : invitations aux restaurants Chez Albert, Le Corsaire et La Casa Juan Pedro.

Les oeuvres

MARIANNE CIEUTAT

Les couleurs bleues et orangés sont complémentaires et se voient bien, se mettent en valeur l’une et l’autre.

J’ai souhaité représenter les rêves des habitants des crampottes, le monde de la mer, l’égalité homme femme icarné par des personnages forts comme cela peut l’être au théâtre. Technique à l’aquarelle, au feutre et en photomontage photoshop.

Je mène mes deux passions du théâtre pratiqué pendant 15 ans et de l’aquarelle étant illustratrice.

Le message de cette affiche représente les rêves des habitants des crampottes.
Les hommes marins rêvant de voyage et de voguer sur les eaux. Les femmes de caractère comme des sirènes des mers.
Des personnages aux caractères forts, comme le sont les personnages de théâtre.
Cette affiche représente l’équilibre homme femme, le pouvoir du rêve et les personnages que nous pouvons revêtir.
Un festival haut en couleur.

www.marianneetjuliette.com

ANNABELLE MAI

Qui avait remporté le 3ème prix en 2023 avec son oeuvre “65”.

Candidature
Concours d’affiche 2024
Note d’intentions
J’ai choisi cette année de représenter le berceau de la pêche – celui qui fait face aux
crampottes : l’Océan.
Du bleu à l’aquarelle où l’eau et le ciel se confondent, avec une ouverture sur quelques rochers
qui rappellent ceux de la Côte des Basques.
Du gros sel a séché sur cette aquarelle abstraite pour lui apporter de la texture, du relief et
ramener la salinité sur le papier. Le bas de l’illustration, déchiré et blanc, fait écho à la mousse
des vagues et fait la transition pour la partie informative et textuelle de l’affiche.

YVETTE ANDRES

Mon idée a été de travailler sur l’espace singulier du Port des Pêcheurs vu en  plongée, transformé en espace possible d’une mise en scène théâtrale.  Comme la pieuvre s’installe avec ses tentacules dans toutes les niches des rochers, le festival vient se nicher au sein des crampottes (crampotte au centre sur le dessin) et en extérieur avec les digues protectrices, l’eau, la mer, la vue imprenable.  J’ai voulu mettre en valeur la démarche des acteurs du festival qui sort de ses murs et vient vers le public.  Cette démarche s’apparente à la mienne pour mon travail de croqueuse et de peintre de rue : supprimer les murs qui nous séparent du spectateur et du spectacle. Être en prise directe avec la vie telle qu’elle se présente dans son jus…et avec un public imprévisible constitué par les badauds venus ou pas pour le festival. Arlequin comme le badaud a une vue plongeante sur le port du pêcheur et il contemple ce qui se trame avec Colombine du haut de l’escalier, dans le décor naturel du port.  La présence du pêcheur nous rappelle l’activité principale traditionnelle de ce petit port niché au pied de la falaise…Enfin j’ai collé une bande appartenant à mon carnet de croquis format A3 qui demeure après déchirure de la page du carnet.Yvette ANDRES

GISARB

Le personnage central est un mixte entre une sirène genrée et un Poséidon couronné ; il soulève un rideau de théâtre qui fait aussi office de filet de pêche.

La référence aux crampottes colorées par les 2 personnes qui montrent le dynamique de cette journée et la diversité des ateliers. La rame est un hommage aux traînières et batteleku transfontalier.

LAURENT ZWOLINSKI

«Une création simple qui s’inspire des valeurs et couleurs essentielles liées aux Crampottes de Biarritz et au mouvement du Pays basque.

 La question qui demeure est : le chat attrapera-t-il le goéland ?

Réponse le 2 juin 2024 sur place venez nombreux et  nombreuses !”

JEAN - MARIE VIGNAU    

’BAKAILAOA’’  la morue

Pour illustrer  mon projet d’affiche j’ai revisité le blason historique de notre cité rendant ainsi  hommage à son patrimoine maritime et portuaire.

J’y ai représenté ’’bakailaoa’’, la pêche à la morue activité phare avec la chasse à la baleine jusqu’à la fin du XVIIIième sur tout le littoral basque. Vous retrouverez les  coquilles Saint-Jacques qui rappellent qu’une version du chemin vers Compostelle passe par l’église Saint-Martin et suit le trait de côte, l’étoile qui guide les marins s’éloignant du littoral et l’ancre marine porteuse de bien des fantasmes et légendes qui hantent les coursives et venelles de notre petit port des pécheurs. Enfin, le filet de pêche se lève comme le rideau au théâtre dévoilant ainsi la mise en scène sur le thème de cette deuxième édition de ‘’Crampottons ensemble”.

Format 70x50cm

Technique acrylique sur toile marouflage sur medium

www.jeanmarievignau.fr 

  

NICOLAS COURY 

Architecte de profession, il est important pour moi que notre patrimoine architectural soit vivant et habité. A une époque où celui-ci est souvent muséifié et mort, quelle joie de découvrir ce festival célébré dans un lieu emblématique du patrimoine de Biarritz : le port des pêcheurs.

J’ai donc voulu promouvoir ce projet par mon illustration, et ainsi soutenir le patrimoine vivant !

Dans ce dessin j’ai souhaité mettre en avant la vie et l’animation qui s’installe le temps d’une journée dans ces petites bâtisses, tout en montrant le charme et
l’hétérogénéité de cette architecture. Toutes ces maisonnettes sont dessinées d’après photos de vraies Crampottes, et il est remarquable de voir comme chacun de ses habitants s’est approprié à sa manière sa cabane : une rame suspendue à un mur, un cordage accroché à un volet, ou encore une fresque en faïence.
L’expression créative des habitants, tout comme celle des acteurs du festival,transforme cet espace et notre patrimoine prend vie!

EVELYNE GOINDIN


Afin d’offrir une immersion dans l’essence intemporelle du Festival de Théâtre «Crampottons Ensemble» à Biarritz, le 2 juin 2024 le port des pêcheurs devient une scène de théâtre avec l’entrée de Dionysos sur une barque de pêche basque.

Dionysos pour honorer les racines du théâtre antique, né des festivités dédiées à ce dieu. Une célébration vivante de l’art sous toutes ses formes, joutes verbales, danse, chant, musique.

Dionysos vous invite à la fête, à la joie.

Inspirée du mouvement artistique « Art nouveau », j’ai choisi une typographie d’Otto Eckmann, un peintre illustrateur et typographe allemand  lié au même mouvement en Allemagne.

Bienvenue dans un univers où le passé et le présent s’entrelacent.

Création : dessin et collage photos avec les logiciels Illustrator et Photoshop. Impression format A1.

JOHANNE BERTRAND

Dessin peinture collage mélangé

CARLOS RODRIGUEZ

Technique mixte.

TIFFANY BOUET

« Mon dessin est une rêverie, un poème graphique où la ligne danse et se transforme pour former des visages, des sourires, des moments de partage joyeux et créateurs sur le port des pêcheurs. Rêvons, jouons et partageons : Crampottons ensemble !!! ».

MATHILDE BATS

Affiche – tableau sur toile

Elle s’inspire de l’œuvre «Dogger» que l’on peut voir au détour
d’une des crampottes.

 

Le traitement graphique renvoie aux affiches de la grande époque
des stations balnéaires.

 

Le blason de Biarritz donne les lettres de noblesses au festival
de théâtre, représenté par les deux masques.

 

Le bleu, captivant et profond comme l’océan illustre le port des
pêcheurs.